Pourquoi on devrait laisser nos enfants s’ennuyer

Dans mon camp de jour on a 2 activités dirigées par jour, 2 activités libres avec suivi et 2 activités complètement libres, et devinez quoi, les enfants en redemandent! Pourquoi? Parce que trop souvent, les camps de jour se donnent le mandat d’animer les enfants du matin au soir. Les routines et activités viennent combler toutes les petites minutes de la journée.

C’est normal, puisque le niveau de culpabilité des adultes augmente d’un bond lorsque les enfants n’ont rien d’inscrit à l’horaire. – Vous vous reconnaissez, hein les supers-mamans! Hockey, scolaire, devoirs, cours de chant, cours de danse, atelier culinaire et week-end surbooké ?! –

On devrait tous laisser les enfants s’ennuyer, trouver le temps long, et n’avoir rien à faire. Oui, c’est possible, souhaitable et bon pour notre santé mentale – à tous! -.

Voici ce que votre enfant développe lorsqu’il s’ennuie :

Ils découvre ses vrais intérêts. Quand nous animons les enfants, nous leur « imposons » un peu notre activité, notre thème, nos idées. Papa aime le hockey, fiston joue au hockey… vous reconnaissez un pattern? En laissant les enfants libres, sans contraintes, ils pourront vraiment découvrir leurs intérêts, ce qui les allume, ce qu’ils ont réellement envie de faire et qui ils sont..

Ils vont ralentir le rythme. Un jour, j’ai surpris une petite Léa, très silencieuse entrain de jouer aux poupées. Une dizaine de poupées couchées autour d’elle, avec des doudous et des oreillers « Léa, à quoi joues-tu? » « Chut Étincelle. On fait la sieste… » m’a-t-elle répondu. À vous de porter vos propres conclusions.

Ils vont stimuler leur créativité. La créativité se met en œuvre quand il faut trouver une solution, laisser aller son imagination pour créer quelque chose. En animant constamment les enfants, nous ne laissons aucune place à l’imagination. Rappelez-vous un peu, les meilleurs jeux de votre enfance sont souvent ceux qui ne demandaient pas (ou peu d’accessoires) : les fameuses « cabanes » avec des draps, les explorations dans la cour, les jeux de rôle et de faire semblant. Comment vos jeunes auront-ils la capacité de s’inventer des souvenirs s’ils n’ont pas une seule minute de libre?

Je vous ai convaincue? J’en suis bien heureuse! Vous n’y êtes pas habituée? Alors par où pouvez-vous commencer?

  • Diminuez le nombre d’activités à l’horaire familial. Inscrivez-y des temps libres.

  • Laissez votre (vos) enfant(s) s’organiser. Observez de loin et intervenez au besoin seulement.

  • Les enfants qui ne sont pas habitués de s’organiser peuvent avoir quelques difficultés au début. Donnez-leur des pistes, des idées d’activités et des solutions pour les outiller. Une fois qu’ils seront habitués, vous n’aurez plus besoin d’intervenir.

  • Renforcez les enfants et félicitez-les pour ce qu’ils font, ce qu’ils expérimentent…

Comprenez-moi bien… La pratique du sport, de la musique ou d’autres activités organisées est bénéfique au développement physique, cognitif, social et culturel des enfants. Mais les enfants ont aussi besoin de temps pour eux – du temps pour se déconnecter des sollicitations incessantes du monde extérieur, du temps pour rêvasser, pour penser, pour s’inventer des occupations, pour découvrir leurs talents et leurs centres d’intérêt.

Essayez-le, vous y prendrez probablement gout vous aussi. Après tout, du temps passé à ne rien faire n’est jamais du temps perdu.

Étincelle xx

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

819-380-3508
sandie@zonefamille.com
960 boulevard Thibeau, Trois-Rivières G8T7B2
450-A rue St-Laurent, Trois-Rivières G8T6b9
Abonnez-vous à notre infolettre!
Demeurez informé en recevant chaque mois (1 seule fois!) nos activités à venir, nos offres promotionnelles et des conseils sur les sujets qui vous intéressent.
Les renseignements saisis ci-dessus serviront uniquement à vous faire parvenir l'infolettre de ZONE Famille. Ces renseignements ne sont utilisés à aucune autre fin et ne sont pas fournis à des tiers.